Fiches individuelles


BERGER de SAINT-DIDIER Marie Elisabeth dite Bethzie
Naissance : 27 février 1791 à Vienne 38
Décès : 6 mai 1853 à Grenoble 38
(Source : fichier Geneanet de Jean Marshall).

Père : BERGER de LA VILLARDIÈRE Jean-François ( 1760 - 1836 )
Mère : SEIGNORET Marie Elisabeth Henriette ( 1767 - 1849 )

Union : MOUNIER Louis Claude Henri ( 1768 - 1835 )
Mariage : 31 octobre 1810 à Saint-Jean-de-Bournay 38 ( Source )
Enfants : MOUNIER Jean Louis Henri ( 1811 - 1894 )
MOUNIER Alexandrine ( 1812 - 1831 )
MOUNIER Marie Olympe Mathilde ( 1816 - ? )
MOUNIER Louise Adèle Françoise ( 1821 - 1901 )
MOUNIER Albert ( ? - ? )
BERGER de SAINT-DIDIER Marie Elisabeth
BERGER de LA VILLARDIÈRE Jean-François
BERGER LAVILLARDIÈRE Claude
THOLON de VATTIÈRES Marie Louise Françoise
SEIGNORET Marie Elisabeth Henriette
SEIGNORET Pierre
RÉTIF Marie Victoire




BERGER de SAINT-DIDIER Marie Victoire dite Victoire - 77
Baptême : 19 octobre 1792 à Vienne 38 paroisse Notre-Dame de la Vie
Née le même jour. Ou novembre, selon les sources.
Décès : 22 avril 1875 à Châtonnay 38

Père : BERGER de LA VILLARDIÈRE Jean-François ( 1760 - 1836 )
Mère : SEIGNORET Marie Elisabeth Henriette ( 1767 - 1849 )

Union : JOCTEUR MONROZIER Claude Auguste Lucien ( 1782 - 1862 )
Mariage : 9 novembre 1808 à Saint-Jean-de-Bournay 38 ( Source )
Enfants : JOCTEUR MONROZIER Paul Emile ( 1810 - 1811 )
JOCTEUR MONROZIER Jean-Baptiste Alphonse ( 1811 - 1897 )
JOCTEUR MONROZIER Marie Sophie Athénaïs ( 1813 - 1901 )
JOCTEUR MONROZIER Marie Eudoxie ( 1814 - 1896 )
JOCTEUR MONROZIER Alexandre Paul Emile ( 1821 - 1888 )
JOCTEUR MONROZIER Camille Hortense ( 1826 - 1845 )
JOCTEUR MONROZIER Henri Félix Lucien ( 1829 - 1897 )
Note individuelle : Cette famille était originaire de Bizonnes, dans les Terres-Froides.
Armes : Tiercé en fasces d'azur, d'argent et de sable. L'azur chargé de trois étoiles rangées d'or, et l'argent, d'une brebis de sable.
Il existe d'autres branches BERGER : les BERGER du MONT, les BERGER du MOLLARD et les BERGER du BESSEY, encore représentés.
(source : Les Jocteur Monrozier en Dauphiné, par Yves JOCTEUR MONROZIER, page 135).

Marié à 16 ans elle emporta sa poupée pour son voyage de noces. Hésitant à se marier si jeune il lui fut répondu : "Là où la chèvre est attachée il faut qu'elle broute"
(Source : voir fichiers Geneanet de Jean-Marie Chaland et Brigitte Faye Menard).

BERGER de SAINT-DIDIER Marie Victoire
BERGER de LA VILLARDIÈRE Jean-François
BERGER LAVILLARDIÈRE Claude
THOLON de VATTIÈRES Marie Louise Françoise
SEIGNORET Marie Elisabeth Henriette
SEIGNORET Pierre
RÉTIF Marie Victoire




BERGER DU MOLLARD Jean
Baptême : 25 janvier 1724 à Bizonnes 38
Né la veille.

Père : BERGER Joseph ( ~ 1679 - 1757 )
Mère : CHASTILLON Pétronille ( 1680 - 1748 )

Union : GINET Claudine ( ? - ? )
BERGER DU MOLLARD Jean
BERGER Joseph
BERGER de LA VILLARDIÈRE François
MERLIN Anne
CHASTILLON Pétronille
CHASTILLON François
BORIN Anne




BERGER LAVILLARDIÈRE Ambroise
Maire de Bizonnes (1831-1841)

Naissance : vers 1804

Père : BERGER LAVILLARDIÈRE Claude Joseph ( 1754 - 1832 )
Mère : QUERÉNET Anne Françoise ( ? - ? )

BERGER LAVILLARDIÈRE Ambroise
BERGER LAVILLARDIÈRE Claude Joseph
BERGER LAVILLARDIÈRE Claude
THOLON de VATTIÈRES Marie Louise Françoise
QUERÉNET Anne Françoise
 
 




BERGER LAVILLARDIÈRE Charles Antoine Arthus dit Arthus
Septième maire de La Frette de 1848 à 1852 - Châtelain de La Frette

Naissance : 27 messidor an XI à La Frette 38
(Source : voir fichier Geneanet d'Alain Dupuy).
Décès : 1883

Père : BERGER de LA VILLARDIÈRE Etienne ( 1762 - 1805 )
Mère : ROBERT DU GARDIER Henriette ( 1774 - 1845 )

Union : GAMON de MONTVAL Marie Anne Caroline ( ? - 1829 )
Enfants : BERGER de LA VILLARDIÈRE Charles Antoine Armand ( 1839 - 1930 )
BERGER de LA VILLARDIÈRE Mathilde ( 1840 - 1920 )
Note individuelle : Septième maire de La Frette, de 1848 à 1852.
La famille Berger de La Villardière est originaire de Bizonnes, et tire son nom du hameau de Villardière sur cette commune. Le père d'Arthus de la Villardière a acheté le château de La Frette après la Révolution française.
On remarque que le maire signe Berger Lavillardière en omettant la particule. La particule a été rajoutée par la famille après l'achat du château de la Villardière. Fausse noblesse.
(Source : encyclopédie en ligne Wikipedia).

Conseiller général de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs en 1848 (Source : voir fichier Geneanet d'Alain Dupuy).

Malgré la Révolution, subsiste néanmoins la grande propriété aristocratique, vestige de l'Ancien Régime : Arthur Berger de la Villardière à La Frette (cent treize hectares)...
La grande propriété aristocratique touche de façon inégale le Bas-Dauphiné : elle est ainsi quasiment absente de la plaine de Bièvre et des alentours (à savoir les cantons de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs, une partie du canton de Rives), à l'exception notable du domaine d'Arthur Berger de la Villardière, à La Frette . Les sols caillouteux n'ont en effet réussi à attirer que les paysans défricheurs du XVIIIe siècle, à la recherche de terres. D'ailleurs, cette commune rassemble cinq cent soixante-dix petits propriétaires qui possèdent plus de la moitié du terroir. Certes, il en découle pour cette masse une existence misérable, mais jalouse de son indépendance. Comme à La Frette, la partie centrale du Bas-Dauphiné est largement dépourvue de propriétés aristocratiques....
Arthur Berger de la Villardière, domicile : La Frette, Contribution foncière en 1841 (en francs) : 1.478, Principales propriétés : Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs (Source : ADI, 4M21, Liste générale des jurys pour l'année 1841).
(Source : Thèses de l'Université Lyon 2, Le retour de la grande propriété aristocratique).

BERGER LAVILLARDIÈRE Charles Antoine Arthus
BERGER de LA VILLARDIÈRE Etienne
BERGER LAVILLARDIÈRE Claude
THOLON de VATTIÈRES Marie Louise Françoise
ROBERT DU GARDIER Henriette
 
 


                     


Ces pages ont été créées par Heredis pour Windows , © BSD Concept