Fiches individuelles


SASSELANGE Mathias François
Fondeur en fer à Arras

Naissance : 14 vendémiaire an V à Liège 1407 rue du Pont de la Victoire ( Source )
Demande d'autorisation : 1832 à Saint-Laurent-Blangy 62223 ( Source )
Décès : 14 mai 1874 à Arras 62 ( Source )
(voir courrier novembre 2009 de Christian DEPREZ).

Père : SAIGNARD de SASSELANGE (de ) Pierre Jules ( 1763 - 1838 )
Mère : DEPREZ Marie-Françoise ( ~ 1764 - 1852 )

Union : LOISY Marie-Joseph ( an XI - 1852 )
Mariage : 12 avril 1825 à Arras 62 ( Source )
(voir courrier novembre 2009 de Christian Deprez).
Enfants : SASSELANGE Marie Eugénie ( 1836 - ? )
SASSELANGE Juliette Flore Marie ( 1839 - 1918 )
SASSELANGE Pierre Marie Edouard ( 1844 - 1893 )
Note individuelle : Propriétaire, domicilié 43 rue des Portes Cochères, en 07/1844.

Mathias François de Sasselange, fondeur en fer, agé de 28 ans, né à Liège (Pays-Bas), le 5 octobre 1796, domicilié à Arras, fils majeur de Pierre François, décédé, sans qu'il soit possible d'apporter son acte de décès, et de vivante Marie Françoise Deprez, demeurant audit Liège, et aussi autorisée par son second mari, Joseph MORAUX, aussi fondeur de fer.
Fondeur mécanicien demeurant à Saint-Laurent-Blangy (62) en août 1839. Il avait demandé en 1832 l'autorisation de créer sur ses terres une fonderie.
(voir courrier de Dominique DEPREZ du 29 mai 2006 et courriers de novembre 2009 de Christian Deprez).

SASSELANGE Mathias François
SAIGNARD de SASSELANGE (de ) Pierre Jules
SAIGNARD de SASSELANGE (de ) Jean-Dominique
DENIS d'ALLEMANCES Marie Catherine Denise
DEPREZ Marie-Françoise
DEPREZ Roland
GRISART Marie




SASSELANGE Pierre Marie Edouard
Propriétaire - Chevalier de la Légion d'honneur

Naissance : 29 juin 1844 à Arras 62 au domicile parental, 43 rue des Portes Cochères ( Source )
(voir courrier novembre 2009 de Christian Deprez).
Décès : 15 juillet 1893 à Tourcoing 59 en son domicile, rue Moise Chapel ( Source )

Père : SASSELANGE Mathias François ( an V - 1874 )
Mère : LOISY Marie-Joseph ( an XI - 1852 )

Union : BINET Céleste Eléonore ( ? - ? )
Note individuelle : Obtint la Légion d'honneur, pour sa conduite lors de la Guerre de 1870. Habitait Tourcoing (59). (voir courrier novembre 2009 de Christian Deprez).
Fut blessé pendant la Guerre de 1870-1871, alors lieutenant au 48ème régiment provisoire (Nord) de la Garde Natonale Mobile. (Source : Etat nominatif, par affaires et par corps, des officiers tués ou blessés dans la deuxième partie de la campagne (du 15 septembre 1870 au 12 février 1871) : guerre de 1870-1871, par Aristide Martinien (1843-1912), publié sous la direction de la section historique de l'état-major de l'armée, 1906, page 188).
A son décès,était adjoint au maire de Tourcoing. Il avait été lieutenant de la 6ème compagnie de mobiles pendant la guerre de 1870 et à la suite de la bataille de Villers-Bretonneux où il avait été blessé, il avait reçula croix de la Légion d'honneur.
Ledéfunt appartenait depuis douze ans à l'administration municipale de Tourcoing et était entré à l'Hôtel-de-Ville en mêmetemps que M. HASSEBROUCQ, maire, dont il est resté le collaborateur jusqu'au dernier jour. Il était plus spécialement chargé de l'enseignement et il a attaché son nom à la fondation du lycée, ce qui lui vallut la rosette d'officier de l'instruction publique, que lui remit à Tourcoing M. WALDECK-ROUSSEAU, alors ministre de l'intérieur.
M SASSELANGE était venu en 1866, apprendre le commerce à Roubaix, chez MM. VINCHON et Cie et c'est peu de temps après qu'il fond à Tourcoing une maison de laines filées qui acquit bientôt une grande importance ; depuisquelques mois, il s'étati complètement retiré des affaires. M. SASSELANGE laisse une veuve etdeux enfants âgés de 11 ans.
(Source : le Grand Echo du Nord, du 19 juillet 1893, page 1).
Domicilié à Tourcoing en août 1872, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur, par décret en date du 5 juin 1871, en qualité de lieutenant de Garde Nationale Mobile du Nord, au 8ème bataillon. Il était entré au service à l'armée du Nord, et avait été nommé lieutenant par décret du 19 juillet 1870. Ilavait été blessé à la bataille de Villers-Bretonneaux le 27 novembre 1870.
(Source : LH/2462/28).

SASSELANGE Pierre Marie Edouard
SASSELANGE Mathias François
SAIGNARD de SASSELANGE (de ) Pierre Jules
DEPREZ Marie-Françoise
LOISY Marie-Joseph
LOISY Pierre Jean
ROGEZ Marie Augustine




SATRE Rosalie
Union : PETIT Jean-Claude ( ? - ? )
Mariage : 1906 à Doizieux 42
(Source : http://jean-louison.pagesperso-orange.fr/geneal43/arbresdeparente/html/courbon-tardy.htm).
Enfant : PETIT N... ( ? - ? )




SAUDET Théophile
Naissance : 16 octobre 1782 à Gourdon 71

Union : CHAROLLOIS Françoise ( 1785 - ? )
Mariage : 6 ventôse an XIII à Saint-Vallier 71
Furent témoins Jean L'Henry, 30 ans, manouvrier à Gourdon, Jean BALLERIAU, 35 ans, aussi manouvrier demeurant au même lieu, Antoine AMOUR, 68 ans, fermier demeurant à Saint-Vallier, et Claude AMOUR, 70 ans, propriétaire demeurant à Pouilloux.
Note individuelle : Agé de 23 ans, laboureur demeurant à Saint-Vallier, à son mariage, en ventôse an XIII, fils de Laurent SAUDET, laboureur demeurant au même lieu, et de défunte Madelaine BALLERIAU.





SAUDIN Jean
Marchand

Naissance : 11 décembre 1774 à Ecuisses 71
Décès : 20 août 1831 à Ecuisses 71

Union : MARCHANDIAUX Pierrette ( 1780 - 1813 )
Mariage : 22 pluviôse an XII à Ecuisses 71
Enfant : SAUDIN Marguerite ( 1809 - ? )


                     


Ces pages ont été créées par Heredis pour Windows , © BSD Concept