Fiches individuelles


JOCTEUR MONROZIER Caroline
Naissance : 9 avril 1977 à Paris (16ème) 75

Père : JOCTEUR MONROZIER Pascal ( 1948 - ? )
Mère : MAYNIAL Bernadette ( 1938 - ? )

JOCTEUR MONROZIER Caroline
JOCTEUR MONROZIER Pascal
JOCTEUR MONROZIER Pierre
BORME Madeleine
MAYNIAL Bernadette
 
 




JOCTEUR MONROZIER Catherine
Naissance : 6 janvier 1953 à Lyon 69

Père : JOCTEUR MONROZIER Régis ( 1910 - ? )
Mère : GERMAIN Marguerite Marie ( 1914 - ? )

JOCTEUR MONROZIER Catherine
JOCTEUR MONROZIER Régis
JOCTEUR MONROZIER Lucien
FAIDIDES Louise
GERMAIN Marguerite Marie
 
 




JOCTEUR MONROZIER Catherine
Avocate

Naissance : 26 février 1983 à Carcassonne 11

Père : JOCTEUR MONROZIER Didier ( 1944 - 2012 )
Mère : NAUDINAT Rose-Marie ( 1946 - ? )

JOCTEUR MONROZIER Catherine
JOCTEUR MONROZIER Didier
JOCTEUR MONROZIER Louis
CROIZIER Geneviève
NAUDINAT Rose-Marie
 
 




JOCTEUR MONROZIER Charles Léon
Officier - Chevalier de la Légion d'honneur

Naissance : 26 septembre 1872 à Corenc 38 ( Source )
Décès : 3 février 1952 à Tunis la Sebala ( Source )

Père : JOCTEUR MONROZIER Henri Félix Lucien ( 1829 - 1897 )
Mère : FIERECK Delphine Julie Sophie ( 1843 - 1894 )

Union : REVEYRON Laure Armande Marie ( 1879 - 1946 )
Mariage : 11 juillet 1902 à Tunis
Enfants : JOCTEUR MONROZIER Pierre ( 1905 - 1968 )
JOCTEUR MONROZIER Françoise ( 1906 - ? )
JOCTEUR MONROZIER Marie-Louise ( 1907 - ? )
JOCTEUR MONROZIER Noël Jean-Marie ( 1913 - 1991 )
Note individuelle : Il avait les cheveux et les sourcils chatain foncé, le front couvert, un nez moyen, une bouche moyenne, le menton rond, le visage ovale, et mesurait 1m69.
Jeune soldat appelé de la classe 1892 de la subdivision de Grenoble, n° 8ç dans le tirage de Grenoble, et n° 534 au registre matricule du Recrutement, il est affecté comme soldat de 2ème classe au 33ème régiment d'Infanterie le 14 novembre 1893. Le 17 novembre 1893 il est muté au 75ème régiment d'Infanterie. dans ce même régiment il est successivement promu caporal le 17 mai 1894, sergent le 16 février 1895, sergent-fourrier le 12 novembre 1895, sergent le 24 avril 1896, sergent-fourrier le 31 juillet 1897, enfin sergent le 13 décembre 1897. Le 12 avril 1899 il entre comme élève officier à l'Ecole Militaire d'Infanterie. Le 1er avril 1900 il est affecté avec le grade de sous-lieutenant au 112ème régiment d'Infanterie, puis promu lieutenant le 1er avril 1902. Démissionnaire dont l'offre est acceptée par décision présidentielle du 12 mai 1902, notifiée à l'intéressé le 30 mai, il est rayé des Contrôles le 31 mai 1902. Il est nommé lieutenant de réserve le 31 juillet 1902 et affecté au 4ème régiment de Zouaves. Il a accompli une période d'instruction dans ce même régiment du 1er au 28 décembre 1903, puis du 2 au 30 avril 1906, de nouvau du 2 au 29 mars 1908, puis de nouveau du 17 au 23 mars 1910. Passé au 3ème régiment de Zouaves par décision du général commandant la Division d'Occupation de Tunisie en date du 10 janvier 1913. Il est promu lieutenant à la même date. Il est promu capitaine de réserve au régiment d'Infanterie de Montpellier le 16 janvier 1914. Il est appelé à l'activité par ordre de mobilisation générale, arrivé au coprs le 7 août 1914, passé au 281ème RI, envoyé en renfort le 27, et arrivé aux Armées le 1er septembre 1914. Il est évacué sur l'Ambulance le 6 décembre 1914, puis retourne au corps le 6 janvier 1915. Le 20 mai 1915, il est de nouveau évacué sur l'Ambulance et rentre au corps le 12 juillet 1915. Il est nommé au commandement du bataillon de passage de la 58ème Division le 21 octobre 1915, et passé à cette date au 95ème régiment d'Infanterie. il est passé le 17 décembre 1915 au Bataillon d'Instruction de la classe 16 stationnant dans la Zone des Armées. Par décision interministérielle du 9 mai 1915, il est passé dans la Territoriale, avec effet rétroactif au 1er octobre 1914.
Le 11 mai 1915, il est blessé par commotion du nerf optique. Par ordre général n° 146 du 16 mai 1915, il est cité à l'ordre de l'Armée : "Le 16 mai a pris sous le feu le commandement du bataillon après la mort de son chef et a fait preuve de la plus grande énergie et du plus grand sang-froid dans des conditions difficiles". Croix de Guerre C.A., et capitaine de Territoriale au 95ème régiment d'infanterie, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur par décret du 25 octobre 1916. (Source : LH/19800035/19/2437).

JOCTEUR MONROZIER Charles Léon
JOCTEUR MONROZIER Henri Félix Lucien
JOCTEUR MONROZIER Claude Auguste Lucien
BERGER de SAINT-DIDIER Marie Victoire
FIERECK Delphine Julie Sophie
 
 




JOCTEUR MONROZIER Christian
Agent immobilier

Naissance : 26 février 1945 à Tunis

Père : JOCTEUR MONROZIER Noël Jean-Marie ( 1913 - 1991 )
Mère : COURRAT Yvonne Marie-Antoinette ( 1911 - 2002 )

Union : STHÈME de JUBÉCOURT Béatrice ( 1946 - ? )
Mariage : 30 avril 1983 à Chaleins 01
Enfant : JOCTEUR MONROZIER Marie Chloé ( 1983 - ? )
JOCTEUR MONROZIER Christian
JOCTEUR MONROZIER Noël Jean-Marie
JOCTEUR MONROZIER Charles Léon
REVEYRON Laure Armande Marie
COURRAT Yvonne Marie-Antoinette
 
 


                     


Ces pages ont été créées par Heredis pour Windows , © BSD Concept