Fiches individuelles


PHILOUZE Véronique
Naissance : 1962

Père : PHILOUZE Henri ( 1927 - ? )
Mère : PINCZON DU SEL Christiane ( 1928 - ? )

PHILOUZE Véronique
PHILOUZE Henri
 
 
PINCZON DU SEL Christiane
PINCZON DU SEL Rolland
BILLEHEUST d'ARGENTON (de ) Monique




PIANZOLA Bianca Maria
Naissance : 6 septembre 1914 à Parme

Père : PIANZOLA Giusto ( 1871 - 1945 )
Mère : CORAZZA Rosalia ( 1873 - ? )

Union : RONCORONI Cesare ( 1908 - ? )
Mariage : 16 novembre 1938 à Parme
Enfants : RONCORONI Rosalia ( 1939 - ? )
RONCORONI Paola ( 1945 - ? )
RONCORONI Luigi ( 1947 - ? )
PIANZOLA Bianca Maria
PIANZOLA Giusto
PIANZOLA Camillo
DARBESIO Elisabetta
CORAZZA Rosalia
 
 




PIANZOLA Camillo
Avocat

Naissance : 16 septembre 1830 à Domodossola
Décès : 30 juillet 1883 à Turin

Union : DARBESIO Elisabetta ( 1836 - 1918 )
Mariage : 30 septembre 1867 à Turin
Enfants : PIANZOLA Francesco ( 1868 - 1955 )
PIANZOLA Giusto ( 1871 - 1945 )
PIANZOLA Eudossia ( 1876 - 1876 )
Note individuelle : Fils de Francesco PIANZOLA, ingénieur, et de Maria Giuseppa ZUCCALA de LA SILVA.





PIANZOLA Camillo
Docteur en droit

Naissance : 26 septembre 1907 à Parme

Père : PIANZOLA Giusto ( 1871 - 1945 )
Mère : CORAZZA Rosalia ( 1873 - ? )

Union : ZAMBON Maria Afra ( 1924 - ? )
Mariage : 23 juin 1951 à Parme
Enfants : PIANZOLA Maria Giustina ( 1952 - ? )
PIANZOLA Francesca ( 1956 - ? )
PIANZOLA Camillo
PIANZOLA Giusto
PIANZOLA Camillo
DARBESIO Elisabetta
CORAZZA Rosalia
 
 




PIANZOLA Carlo
Officier de cavalerie, aide de camp du roi Umberto d'Italie, directeur de la Fédération italienne de polo - Comte Pianzola

Naissance : 31 juillet 1911 à Parme
Décès : 15 novembre 2001 à Rome
Inhumation : à Parme

Père : PIANZOLA Giusto ( 1871 - 1945 )
Mère : CORAZZA Rosalia ( 1873 - ? )

Union 1 : N... N... ( ? - ? )
Mariage : 2 juin 1947 à Rome
Union 2 : BOSCO Mariella ( 1928 - ? )
Mariage : 21 décembre 1966 à Rome
Enfant : PIANZOLA Massimo Carlo ( 1967 - ? )
Note individuelle : Il a fréquenté le Collège Maria Luigia de Parme et ayant d' excellentes qualités sportives a fait ses débuts comme attaquant à Parme le 25 Septembre Au cours des six saisons suivantes, il a marqué seulement 31 buts en 52 matches de championnat. À l'âge de 18 ans aurait dû continuer sa carrière dans le football de la ligue de Bologne, mais son père, l'a envoyé à l'Académie militaire de Modène et ainsi mis fin à une brillante carrière dans le monde du football. A l'Académie, il se distingue encore dans les sports qui y sont pratiqués et surtout en escrime. Il a complété la deuxième année de l'Académie et suivi le cours d'équitation à Pinerolo et Tor di Quinto (Rome) et, pour ses brillantes réalisations, il a été nommé sous-instructeur dans la section du capitaine Soliani Pinerolo et Bonivento à Tor di Quinto. Ayant terminée cette tâche avec succès, il a été nommé instructeur, mais il ne pouvait pas accepter le travail parce que, dans l'intervalle (1937), a été choisi comme fonctionnaire des cuirassiers, les gardes du roi. Il a participé à des compétitions équestres nationales et internationales et a également fait partie du Centre de spectacle équestre sous la direction de Lequio et Pralormo. Il a continué à monter en cheval et a obtenir de bons résultats, mais a dû arrêter lorsque des raisons opérationnelles l'ont empêché de continuer. Pendant ce temps il a joué aussi Polo et a arrêté seulement quand il se porte volontaire pour la Yougoslavie pour atteindre le Régiment royal du Piémont, envoyé en Croatie. De Croatie il est affecté avec le régiment en France, puis de la France a été transféré au Régiment Motocorazzato Lucca. Après les rassemblements et la dissolution du régiment, il est allé dans le nord de l'Italie, dans les Apennins à Parme, pour former une unité armée. Il a participé à la guerre de partisans contre les Allemands. Il a Passé à pied les lignes ennemies et est arrivé à Florence au commandement de la Ve armée et de Florence a été accompagné à Rome, où il avait été en contact avec le lieutenant et la carte SIM, en accomplissant des tâches spécifiques. Il est arrivé à Rome a effectué une mission confiée par le commandant de la Cinquième armée américaine. Il a été parachuté à Parme en tant que chef d'une mission de radio-transmission, puis il était à Parme le 25 Avril, jour de la libération. Le 26 Avril, il a rencontré le Prince Umberto II et le ministre Casati, qui était arrivé à Parme en jeeps, dans la préfecture et lui a demandé d'aller avec lui à Milan. Malheureusement, il n'a pu y aller, parce qu'il avait été chargé d'organiser le nouveau siège de la police à Parme. Cependantaprès avoir terminé le travail à Parme, il arriva à Rome, où il a été nommé commandant adjoint des cuirassiers. Pour les services rendus pendant la guerre, il a reçu trois médailles pour bravoure : l'argent, l'Étoile de bronze et de la Croix de Guerre. Le 13 Juin 1946, conformément au référendum Monarchie ou République, il a quitté l'armée et plus tard rejoint le roi Umberto II en exil et a été en mesure de l'accompagner dans ses fréquentes visites aux chefs d'Etat et à l'Europe entière. Il était près du roi Umberto II, au moment ou celui-ci rendit son dernier souffle dans une clinique de Genève. Il fut nommé par ordonnance souveraine premier officier et aide de Camp de Sa Majesté. il a aussi obtenu la nomination comme Chevalier de l'Ordre de Malte, Grand Officier de l'Ordre du SS. Maurice et Lazare, Sénateur de la Consulta du Royaume et était investi du titre de comte. Dans sa carrière devrait être mentionné également qu'il était le fondateur officiel du Jockey Club pour les débuts des hippodromes de Capannelle (Rome), Agnano (Naples), Florence et Merano. Il a été président du GIP (Groupe italien Polo), directeur de la Fédération Internationale de Polo, et président d' honneur de la Roma Polo Club. (Source : Wikipedia).

PIANZOLA Carlo
PIANZOLA Giusto
PIANZOLA Camillo
DARBESIO Elisabetta
CORAZZA Rosalia
 
 


                     


Ces pages ont été créées par Heredis pour Windows , © BSD Concept