Retour

Fiche généalogique

Accueil

Dans le but de rendre hommage à ma grand-mère, je me suis permis de recopier ci-dessous un artilce paru dans le Progrès, journal de l'Ain, écrit par Camille Malatrait.

  Ain. Marcelle Gras, doyenne du département, souffle aujourd’hui ses 108 bougies

Publié le 28/03/2014 à 07:36 sur leprogres.fr 

Confort. En plus d’un siècle, Marcelle Gras en a fait des rencontres. Notamment celle d’un certain Fidel Castro…

Marcelle Gras, photo Camille Malatrait

 

Petit bébé fragile en 1906, lorsqu’elle est née, Marcelle Gras, doyenne de l’Ain, va fêter demain ses 108 ans. Un record de longévité qu’elle ne pensait pas atteindre.

« Quand je suis née, je ne pesais presque rien, on croyait ne pas pouvoir m’élever. À l’époque, on mettait les enfants fragiles chez une nourrice à la campagne. Avec la mienne, j’ai gardé des contacts toute ma vie. »

Dans cette ferme de la Loire où elle a passé ses jeunes années, Marcelle Gras affirme : « Ma seule compagnie là-bas, c’était une chèvre qui s’appelait Bibine, on était bien ensemble et quand j’étais en colère, je faisais le même bruit que la chèvre ! », raconte-t-elle. Malgré son âge, Marcelle se souvient de passages de sa vie avec beaucoup de détails. Une vie qui a été bien remplie.

« Je me suis mariée très jeune », explique-t-elle. Grâce à son époux, magistrat, elle a pu rencontrer de nombreuses personnalités politiques. « J’accompagnais mon mari partout », poursuit-elle. Elle a pu ainsi rencontrer Fidel Castro, « un homme charmant je crois bien, mais sa politique n’était pas bonne », dit-elle. Ou la reine Élizabeth II, qui « regardait toujours son mari de loin pour voir ce qu’il faisait et portait toujours de longs gants. »

Résidant à l’Ehpad (Établissement d’hébergement pour accueil des personnes âgées) Sœur Rosalie de Confort depuis un peu plus d’un an, elle soufflera là-bas ses 108 bougies. Autant dire qu’il faudra un gros gâteau pour qu’elles tiennent toutes !

Signé : Camille Malatrait

Retour

Fiche généalogique

Accueil