Fiches individuelles


GUINARD André - 32
Marchand drapier, puis négociant

Naissance : 15 septembre 1787 à Saint-Bonnet-le-Château 42 ( Source )
Baptisé le 17.
Décès : 22 juillet 1845 à Saint-Etienne 42 dans son domicile, rue Neuve ( Source )
La déclaration est faite le lendemain à 10h00 par son gendre, Pierre Désiré CEDIé. L'un des témoin est Alexis BASTIDE, 55 ans, pharmacien, domicilié place Royale, qui signe.

Père : GUINARD Jean ( 1760 - 1821 )
Mère : FAURE Marie ( 1754 - 1820 )

Union : BESSY Marguerite Etiennette Antoinette ( 1790 - 1849 )
Mariage : 4 juin 1810 à Saint-Etienne 42 ( Source )
Les témoins sont Nicolas LAPREVOTE, Lambert BOULIN, employés à la mairie, Maîetre Jacques Mathieu CHOMAT, notaire et Pierre PAULET, concierge de la mairie, tous domiciliés à Saint-Etienne, qui signent.

Enfants : GUINARD Catherine Jeanne ( 1811 - ? )
GUIGNARD Marie ( 1812 - ? )
GUINARD Jean Urbain ( 1815 - 1819 )
GUINARD Louise Charlotte ( 1817 - 1884 )
GUINARD Antoinette Monique ( 1819 - 1820 )
GUINARD Joseph Gabriel Etienne Marcellin ( 1821 - 1891 )
GUINARD Victor Jean ( 1822 - > 1891 )
GUINARD Marie Olympe ( 1824 - 1860 )
GUINARD Marie Catherine Valérie ( 1824 - 1827 )
GUINARD Louise Caroline ( 1825 - 1851 )
GUINARD ? ( 1828 - ? )
GUINARD Joseph Jules ( 1833 - 1873 )

Note familiale :
Dans les archives de famille, se trouvait un papier, écrit de la main d'André GUINARD, donnant la date de son mariage, les noms et prénoms de son épouse, ainsi que les dates de naissance, les dates de baptême, les paroisses de baptême, et les noms et prénoms des parrains et marraines, avec le lien de parenté, ainsi que les dates de décès pour ceux mort en bas âge. Cette archive comporte cependant des erreurs dans les dates, mais c'est tout de même une mine de renseignements, sans parler de la valeur sentimentale !
Note individuelle :
Négociant rue Neuve à Saint-Etienne, en 4/1811, 11/1812, en 10/1817, 9/1820, 12/1825, 1/1827, 2/1827, 4/1827, 1/1828, 9/1830, 2/1833.
Marchand drapier rue Neuve, en 4/1815, en 11/1833.
Drapier rue Neuve en 4/1822.
Le 11 mars 1813, il achète avec son beau-frère Pierre Victor ROBIN-CHÂTEAUNEUF, le domaine des FROTTON-LANDUZIèRE.
Le 13 août 1813, il achète une maison appartenant à Mathieu BESSY, son beau-père, sise 12 rue Saint-François à Saint-Etienne.
Le 1er août 1818, il signe un contrat, enrgistré le 5, réglant les conditions d'une société entre Jean GUINARD, son père, et lui-même, pour le commerce de la draperie, pour une durée de 3, 6, 9 ou 12 ans, avec pour raison sociale "jean GUINARD père et fils". André prit ensuite la succession de son père comme marchand de drap rue Neuve à Saint-Etienne. Son fils Joseph fera fortune dans la rubanerie, tandis que son autre fils Victor Jean s'établira pharmacien à Saint-Etienne.


GUINARD André
GUINARD Jean
 
 
FAURE Marie
FAURE Jean
GLAIZE Barbe


                     


Ces pages ont été créées par Heredis 8 pour Windows , © BSD Concept