Fiches individuelles


THIOLLIÈRE Marie Anne
Naissance : 13 octobre 1707 à Saint-Etienne 42
(Source : http://noms.rues.st.etienne.free.fr/rues/neyron.html).
Décès : 11 novembre 1793
(Source : http://noms.rues.st.etienne.free.fr/rues/neyron.html).

Union : NEYRON Marcellin ( 1701 - 1753 )
Mariage religieux : 13 mai 1730 à Saint-Etienne 42
(Source : http://noms.rues.st.etienne.free.fr/rues/neyron.html).

Enfants : NEYRON Laurent ( 1731 - 1756 )
NEYRON Jacques ( 1733 - 1811 )
NEYRON Antoine ( 1733 - 1737 )
NEYRON Antoine ( 1738 - 1807 )
NEYRON Claudine ( 1739 - 1822 )
NEYRON Louise ( 1740 - 1791 )
NEYRON Antoinette ( 1742 - 1779 )

Note individuelle :
Très ancienne famille originaire du hameau Thiollière, aujourd'hui quartier de St-Jean-Bonnefonds, dont on peut retrouver des ascendants dès le XVIe siècle. On peut citer Antoine, marchand (1659-1729). Le 20/01/1688, il épouse Jeanne Piolat qui lui donnera plusieurs fils. Pierre (dates contestées) et Antoine (vers 1693-1754) qui furent abbés de la paroisse Saint Étienne. Antoine écrivit, probablement à partir de notes de son frère aîné Pierre, une Histoire de la ville et de l'église paroissiale de Saint-Étienne en Forez en 1753. Il écrivit également des poèmes en patois.
Un troisième fils d'Antoine aîné, (Jean-)Claude (05/03/1692-13/04/1757), négociant, échevin de la ville, eut de nombreux enfants, avec Jeanne Gourgouliat, dont Jean-François (Saint-Étienne 12/05/1731-St-Galmier 13/12/1812). Négociant et échevin de la ville, il fit venir, de Suisse, en 1766, un métier dit à la zurichoise (ou à la barre) qui pouvait tisser plusieurs rubans à la fois (de 20 à 36 selon la portée). Parmi les onze enfants qu'il eut avec Marguerite Ravel, on trouve :
- Jeanne Thiollière de l'Isle (26/09/1760-17/06/1830), veuve de Pierre Paillon, qui épouse en 1781 André David, leur fils aîné est Jean-Baptiste David.
- Claude Simon Thiollière Dutreuil (09/06/1765-22/10/1818), fabricant de rubans, administrateur des hospices, qui épouse en 1791, Marianne Neyron, fille d'Antoine Neyron maire de Saint-Étienne. Il sera lui-même maire de Saint-Étienne du 18/03/1808 au 27/09/1809.
- Antoine Thiollière La Roche (16/01/1766-07/01/1850), maire de Montaud qui fit adopté la mécanique "à la Jacquard" dans sa propriété du Clapier.
(Source : http://noms.rues.st.etienne.free.fr/rues/neyron.html).



                     


Ces pages ont été créées par Heredis 8 pour Windows , © BSD Concept